« Traduire, accueillir », une conférence de Jean-Baptiste Para qui ouvre sur le monde !

Quand :
samedi 13 avril à 14h00 Europe/Zurich Fuseau horaire
2019-04-13T14:00:00+02:00
2019-04-13T14:15:00+02:00
Où :
Musée historique de Lausanne, Salle Correvon
Place de la Cathédrale 4
1005 Lausanne
Suisse
Organisateur :
Centre de traduction littéraire de Lausanne / Programme Gilbert Musy

 

La traduction, dans sa valeur ontologique, ouvre sur le monde et se présente comme une forme d’hospitalité. Traducteur de l’italien et du russe, Jean-Baptiste Para nous livrera ses réflexions sur sa pratique de la traduction.

Depuis Chateaubriand et Baudelaire, depuis Hölderlin, Nerval et Mallarmé, il semble bien que quelque chose du destin de la parole se soit joué de plus en plus consciemment dans la traduction. Pour nombre de poètes contemporains, l’aventure de traduire est devenue indissociable de l’expérience d’écriture. « On ne peut traduire, et pourtant on y est obligé. C’est cette impossibilité que j’aime », disait Antoine Vitez. Et il ajoutait : « On est convoqué devant le tribunal du monde à traduire. C’est presque un devoir politique, moral, cet enchaînement à la nécessité de traduire les œuvres ». En quoi la traduction d’une œuvre est-elle à chaque fois une expérience neuve ? Quelle pourrait-être la devise du traducteur ? Pourquoi la traduction peut-elle être considérée comme l’une des formes les plus nécessaires de l’hospitalité ? Ces questions et quelques autres sous-tendront un propos où se croiseront les chemins du témoignage et de la réflexion.

La rencontre prend place en ouverture du Programme Gilbert Musy.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page