Poésie de l’ordinaire, vaste et mystérieux

Cliquer pour voir la carte
Quand :
mardi 21 mars à 20h15
2017-03-21T20:15:00+01:00
2017-03-21T20:30:00+01:00
Où :
Club 44
Rue de la Serre 64
2300 La Chaux-de-Fonds
Suisse
Coût :
15.- CHF / 10.- CHF réduit / 5.- CHF étudiant ; entrée libre pour les membres du Club 44.
Organisateur :

Avec Fabio Pusterla

L’œuvre poétique de Fabio Pusterla, poète tessinois qui s’inscrit dans la tradition littéraire italienne et qui est reconnu par cette dernière, est d’une grande force. Tout à la fois accessible — par son apparente simplicité — et universelle, elle éblouit ceux qui la lisent. Minérale, elle contient la force de la montagne, la détresse des situations de guerre et de dévastation, la misère des échanges humains parfois. Elle saisit le tressaillement du monde. Mais son regard de poète, d’essayiste et de traducteur lui permet de se faire passerelle. Il a traduit Corinna Bille, et il est le traducteur pour l’italien de Philippe Jaccottet dont il a également signé la préface pour l’édition de La Pléiade (2014). « Quand il est question de la lecture de poèmes, Fabio Pusterla dit à ses élèves : « Tu verras, ils parlent de toi. » Voilà la clé de la poésie de Pusterla. C’est nous qui en formons le centre », rappelle Barbara Villiger Heilig.

Fabio Pusterla est né à Mendrisio en 1957. Licencié ès lettres modernes à l’Université de Pavie, il vit à Albogasio et travaille à Lugano. Il a publié de nombeux recueils de poèmes. Début mars sortira une nouvelle anthologie de ses poésies traduites par Mathilde Vischer – Pierre après pierre (édition bilingue – MétisPresses, 2017). Il est membre du groupe d’Olten et fait partie du comité fondateur de la revue littéraire Idra. Une partie de son œuvre a été traduite en français. Il a reçu le Prix Gottfried Keller en 2007 pour l’ensemble de son œuvre, en 2009 le Prix Giuseppe Dessì (section poésie) et en 2013 le Prix suisse de littérature.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page