Michel Voïta lit José-Flore Tappy

Quand :
jeudi 11 avril à 20h30 Europe/Zurich Fuseau horaire
2019-04-11T20:30:00+02:00
2019-04-11T20:45:00+02:00
Où :
Centre artistique de la Ferme-Asile
Promenade des Pêcheurs 10
1950 Sion
Suisse
Organisateur :
Centre artistique de la Ferme-Asile et Fondation Rilke

©Jérémie Voïta

 

Trás-os-Montes, poèmes (La Dogana, 2018) de José-Flore Tappy, lu par Michel Voïta : une invitation au voyage, à la rencontre des paysages et des figures de l’ombre. 

Connu entre autres pour ses lectures publiques d’œuvres littéraires, Michel Voïta porte dans l’espace des textes à première vue difficiles parce que « non spectaculaires » (Proust, Catherine Colomb, Noces de Camus, Kafka, Duras, Lenz de Büchner…).

À l’occasion du Printemps de la poésie, le comédien lira les poèmes de Trás-os-Montes comme une histoire, un chemin tracé entre la nuit et « l’heure blanche », ponctué de haltes telles des pierres pour traverser un fleuve : le corridor, le potager, l’orage, les pylônes, les tamaris, le creux…

Après plusieurs recueils parmi lesquels Terre battue, Lunaires, Hangars, José-Flore Tappy poursuit dans la voie étroite qu’elle a tracée, entre une lumière insulaire et marine, et la dureté des terres arides. Mais cette fois sa poésie se fait plus narrative, la phrase épousant les faits et gestes d’une figure de l’ombre, anonyme et sans éclat, pour en restituer la force, la détermination silencieuse. Sorte de légende paysanne, mais sans mythologie, où la relation humaine l’emporte sur le paysage.

 

        

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page