« Faille » de Patrick Sutter

Cliquer pour voir la carte
Quand :
lundi 13 mars à 19h30
2017-03-13T19:30:00+01:00
2017-03-13T19:45:00+01:00
Où :
Théâtre Nuithonie
Rue du Ctre 7
1752 Villars-sur-Glâne
Suisse
Coût :
CHF 15.00.-
Organisateur :
Théâre Nuithonie

Avec Armen Godel.

Tout part d’une simple fissure, une fente de mur dans laquelle est contenu le monde entier. La faille part d’un rien et génère un (ou le) monde dans sa multiplicité des formes, sa diversité. La trame se déploie telle une pièce de théâtre qui, sans en avoir la forme, n’est qu’une faille dans le temps de la vie. Un tissu poétique déchiré, conçu pour être entendu, pour être proféré par des voix multiples: «Je n’ai pas imaginé de personnages. Non, mais un espace. Et des voix dans cet espace.» Un mot se cache ou surgit derrière un autre, en appelle un autre. Les mots ne cherchent pas cependant à combler les failles, cela ne sert à rien : les failles sont révélatrices et interpellent. Patrick Suter vit à Fribourg et enseigne la littérature française à l’université de Berne.

Acteur, metteur en scène et écrivain né à Genève, Armen Godel est professeur honoraire du Conservatoire de Genève où il a enseigné de 1969 à 2007, ainsi qu’à Lausanne de 1987 à 2003. Spécialiste du théâtre nô, cet officier de l’Ordre du Soleil Levant (Japon) a joué dans de nombreuses mises en scène dont celles de François Simon, André Steiger, Benno Besson, Matthias Langhoff, Manfred Karge, François Rochaix ou Martine Paschoud.
Il est également auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont trois romans, un récit : Mes algues d’Osaka (Paris, Le Seuil), trois chroniques : Le Maître de Nô (Paris, Albin Michel), La Maison Kizuki, Zeami, traces ! (MétisPresses), un essai sur le théâtre nô : Joyaux et Fleurs du Nô (Albin Michel), ainsi que des traductions d’auteurs classiques japonais (Paris, Gallimard, Connaissance de l’Orient).

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page