Ça artificiel. L’écriture à l’épreuve de la machine

Quand :
mardi 2 avril à 17h30 Europe/Zurich Fuseau horaire
2019-04-02T17:30:00+02:00
2019-04-02T17:45:00+02:00
Où :
Le Cabanon
Université de Lausanne
Faculté des Lettres, Quartier Chamberonne, Bâtiment Anthropole Niveau 1
aux abords de l’auditoire 1129
Organisateur :

© Lucie de Martin

 

Une exposition à la fois interactive et immersive, présentant le travail de Jérémie Wenger, écrivain d’origine suisse établi à Londres, qui explore les rapports entre intelligence artificielle et création poétique.

À l’ère du machine learning, où les algorithmes omniprésents inspirent à la fois terreur et fascination, Jérémie Wenger se propose de questionner les possibilités encore inconnues des intelligences artificielles dans le domaine des arts. Cette réflexion le mène à penser des réseaux de neurones programmés à remanier un corpus de texte défini et à enclencher ainsi la naissance de nouveaux mots, détournements conceptuels nommés logismes. Dans cette exposition, le spectateur est invité à activer cette création artificielle poétique sur une base textuelle préexistante. Cette installation interactive qui s’insert dans un espace présentant aussi les travaux personnels de l’écrivain, pousse le regardant à s’interroger sur les frontières parfois poreuses entre la création artistique humaine et la pensée computationnelle.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le 2 avril à 17h30.

L’exposition se terminera par une table ronde le 12 avril dès 18h.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page