11/02/2018

Calendar

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page
Avr
1
lun
Rencontre avec Jean-Pierre Siméon
lundi 1 avril à 17h15

Poète et homme de culture

En ouverture du festival, le poète Jean-Pierre Siméon, auteur de nombreux recueils, viendra parler de son œuvre et de sa poésie. Romancier, critique littéraire, poète associé aux grands théâtres français, Jean-Pierre Siméon a dirigé pendant dix ans le Printemps des poètes et maintenant la collection Poésie/Gallimard.

Retrouvez-le dans le cadre du cours de poésie à l’UNIL (le 1er avril), ou pour une soirée spéciale à Bibliomedia (le 2 avril).

 

Salves poétiques : 1er jour ! Vernissage de l’exposition SILLAGES
lundi 1 avril à 18h00

 

Le festival des Salves poétiques débutera à Morges à l’Espace 81 par l’accueil officiel des poètes et le vernissage de l’exposition Sillages.

La 3e édition du festival s’ouvrira par l’accueil officiel des poètes en présence du Syndic de Morges, M. Vincent Jaques et par le vernissage de l’exposition SILLAGES : elle présentera une douzaine d’oeuvres nées d’une collaboration entre poètes et peintres contemporains. Il s’agit d’une occasion de découvrir le dialogue fertile, les dissonances, les accords secrets entre texte poétique et art graphique. Les artistes, eux, pourront partager leur passion du geste créateur avec les huit poètes invités des Salves poétiques.

À l’occasion du vernissage de cette exposition, vous pourrez assister à des lectures par la comédienne Rita Gay, accompagnée d’Olivier Forel à l’accordéon.

Avec Laurence Verrey, poète (accueil et présentation des artistes), Rita Gay, comédienne (lecture de poèmes), et Olivier Forel (accordéon).

Suite à cette soirée d’ouverture, les événements se succéderont à Morges pendant la semaine.  Venez donc écouter les salves inouïes du poème, découvrir la ville de Morges autrement, ses rues, ses vitrines, ses caves en effervescence : huit poètes, Narcisse en scène, des jeunes, des musiciens, vont faire danser des lettres de feu devant vous durant une semaine.

Programme à consulter sur poesieenmouvement.ch et sur la page Facebook des Salves.

 

 

Avr
2
mar
Ça artificiel. L’écriture à l’épreuve de la machine
mardi 2 avril à 17h30

© Lucie de Martin

 

Une exposition à la fois interactive et immersive, présentant le travail de Jérémie Wenger, écrivain d’origine suisse établi à Londres, qui explore les rapports entre intelligence artificielle et création poétique.

À l’ère du machine learning, où les algorithmes omniprésents inspirent à la fois terreur et fascination, Jérémie Wenger se propose de questionner les possibilités encore inconnues des intelligences artificielles dans le domaine des arts. Cette réflexion le mène à penser des réseaux de neurones programmés à remanier un corpus de texte défini et à enclencher ainsi la naissance de nouveaux mots, détournements conceptuels nommés logismes. Dans cette exposition, le spectateur est invité à activer cette création artificielle poétique sur une base textuelle préexistante. Cette installation interactive qui s’insert dans un espace présentant aussi les travaux personnels de l’écrivain, pousse le regardant à s’interroger sur les frontières parfois poreuses entre la création artistique humaine et la pensée computationnelle.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le 2 avril à 17h30.

L’exposition se terminera par une table ronde le 12 avril dès 18h.

 

La poésie sauvera le monde ! Jean-Pierre Siméon vous expliquera comment…
mardi 2 avril à 19h00

 

A quoi sert la poésie et comment peut-elle changer le monde? Discussion avec Jean-Pierre Siméon.

A partir de son essai-manifeste La poésie sauvera le monde (Le Passeur Editeur, 2015), l’écrivain, critique et dramaturge français Jean-Pierre Siméon invite le public à se questionner sur la place de la poésie dans la société. En quoi est-elle indispensable? Quelle place a-t-elle exactement dans nos vies? L’écrivain nous dira, à l’occasion d’une discussion organisée par la Fondation Bibliomedia, pourquoi il est urgent de redonner sa vraie place à la poésie: « … chaque poème est l’occasion, pour tous sans exception, de sortir du carcan des conformismes et consensus en tous genres, d’avoir accès à une langue insoumise qui libère les représentations du réel, bref de trouver les voies d’une insurrection de la conscience ». (La poésie sauvera le monde, Le Passeur Editeur, 2015).

Entrée libre, mais inscription recommandée à l’adresse suivante: inscription@bibliomedia.ch

 

Avr
3
mer
José-Flore Tappy et Christina Viragh lauréates du prix suisse de littérature 2019
mercredi 3 avril à 20h00

 

Rencontre et lectures avec les écrivaines José-Flore Tappy (Trás-os-Montes) et Christina Viragh (Eine dieser Nächte), lauréates des Prix suisses de littérature 2019.

La Grange à Émile accueille José-Flore Tappy et Christina Viragh, lauréates des Prix suisses de littérature 2019 pour une soirée de présentation et d’échanges. Lectures en français et en allemand.

Modération: Myriam Dätwyler. Comédien: Vincent David. Un apéritif clôturera la soirée.

Livres primés :

Trás-os-Montes, José-Flore Tappy, La Dogana, 2018.

Eine dieser Nächte Christina Viragh, Dörlemann, 2018.

Depuis 2012, l’Office fédéral de la culture décerne les Prix suisses de littérature qui récompensent des livres ayant marqué l’année littéraire. Une tournée nationale  permet aux écrivain-e-s primé-e-s de rencontrer un large public, au-delà des frontières linguistiques.

Cette année au coeur du festival, dans la Grange à Émile, ce sont deux écrivaines que nous vous invitons à découvrir: José-Flore Tappy, poétesse romande, et Christina Viragh, romancière et traductrice qui écrit en allemand et vit à Rome.

On parlera de leurs livres primés:

Trás-os-Montes désigne un lieu reculé où les gestes répétés racontent la fuite du temps, la précarité, l’essentiel. José-Flore Tappy signe ici un superbe recueil de poèmes, le 9e, dont le lyrisme puissant et sans fioritures nous emmène au gré des chemins, au plus près des gens simples.

Avec Eine dieser Nächte Christina Viragh met en scène un homme dont les histoires fascinent dangereusement les passagers qui l’entourent. En effet, tout se passe en quelques heures, le temps d’un vol de nuit…

Entrée libre.

 

  

Avr
4
jeu
« Vous avez dit Salves? » : conférence de Bruno Doucey
jeudi 4 avril à 17h00

 

Comment retrouver le territoire perdu de la poésie? 

Dans le cadre du festival des Salves poétiques, Bruno Doucey donnera une conférence publique au Gymnase de Morges. Sur le thème « Vous avez dit Salves ? » il évoquera les sens possibles du mot « salve ». Editeur de poètes du monde entier, il parlera également de sa passion d’écrivain et de passeur.

Accompagné par Caroline Boidé, poète, qui fera une lecture de quelques poèmes.

 

Dernier printemps avant la poésie
jeudi 4 avril à 18h30

 

 

Sylviane Dupuis, Patrice Duret, Pierrine Poget, Marina Skalova, Sylvain Thévoz , Mathilde Vischer et David Collin unissent leur voix pour une lecture collective à la librairie du Rameau d’Or.

Se réunir. Mettre en commun des textes. Les faire entendre et résonner. Se réunir. Faire résonner les voix. Le silence aussi. Écouter. Se rassembler. Ensemble être seul-e. Ne pas bouger. Remuer les lèvres. Et plus profond aussi. Et les oreilles. Surtout. Tout le corps. Puis. Surface. Simplement. Partager. Ne s’attendre à rien. Assemblage collectif. Minimal. Amorcer. Ambition maximale. Mettre en commun des textes. Rassembler. Les faire entendre et résonner. Rendre grâce. Dernier printemps avant la poésie…

 

 

Poétique de l’image : rencontre avec 4 poètes romands et un conférencier
jeudi 4 avril à 19h00

 

 

Rencontre avec quatre noms issus de la poésie fribourgeoise et romande. Un moment de partage de leur univers et de leurs pensées autour du pouvoir de la figuration.

Ces auteurs vous invitent à découvrir leur univers et nous démontrent que tout langage poétique est universel. La soirée débutera par une conférence sous l’égide de Charles Baudelaire. « Tout commence avec le mot », a écrit un jour Saint-John Perse. C’est en effet dans le langage que commence le voyage qui mène à l’imaginaire. Le Printemps de la poésie célèbre cette année l’image, celle qui se cache précisément entre les mots, celle qui joue avec l’intime, le mystère et les représentations de chacun. C’est que la poésie a l’art de conjuguer les contraires et de donner du sens à toute chose : elle traverse les silences en quête de justesse, amène le possible et l’impossible, nous pousse à la réflexion et permet au final de se trouver.

Avec François Gachoud (conférencier), Bertrand Baumann, Arthur Billerey, Daniel Fattore, et Danielle Risse.

 

 

Avr
5
ven
Fin des Salves en beauté : c’est la « Nuit des poètes » !
vendredi 5 avril à 20h30

 

Poètes et gymnasiens se rencontrent autour d’une même passion: la création. Soirée musico-poétique.

La Nuit des poètes, soirée de clôture des Salves poétiques, rassemble sur scène les huit poètes invités du festival et des gymnasiens – auteurs et musiciens – venus partager avec le public les oeuvres de leur création. Pour cette nouvelle fête du langage, venez écouter les salves inouïes du poème, composées pour les Salves poétiques 2019 : huit poètes de renom, des jeunes, des musiciens, vont faire danser des lettres de feu devant vous.

Les huit poètes invités: Caroline Boidé, Laurent Cennamo, Odile Cornuz, Denise Desautels, Bruno Doucey, Sylvie Fabre G., Jack Perrot et Laurence Verrey.

 

Avr
6
sam
Le Marché de la poésie romande
samedi 6 avril à 10h00

 

Rendez-vous désormais incontournable du Printemps de la poésie, ce marché accueille une quinzaine de maisons d’éditions romandes et un programme artistique: atelier pour enfants, atelier d’impression artisanale, lectures, performances, librairie éphémère.

Pour la troisième année, Bibliomedia organise le Marché de la poésie romande. Chaque maison d’édition est invitée à tenir un stand d’exposition-vente et à convier des artistes pour des lectures et des dédicaces. Cette année, le programme est riche en surprises. Entre atelier de création poétique pour enfants, impression artisanale (typographie et sérigraphie), lectures et performances, le Marché se veut un rendez-vous pour toutes et tous autour de l’amour des mots, de la curiosité et de la découverte. Dans une ambiance conviviale, cet événement souhaite privilégier les rencontres et les échanges entre professionnels du livre et public, tout en favorisant l’accueil des familles.

Avec Duo Plume et Pinceau; le Qâadi, bibliothèque itinérante et multilingue de poésie contemporaine; Alain Freudiger et Hervé « Provinescu » Provini; Alexandre Caldera; Jonathan Dumani; Librairie des Mille Lieux; Atelier Obscur (sérigraphie); les poètes et poétesses québécois Véronique Cyr, Jean-Christophe Réhel, Jean-Paul Daoust, Tristan Malavoy, Daria Mailfait Colonna, et Virginia Pésémapéo Bordeleau.