11/02/2018

Calendar

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page
Mar
13
lun
Anthologie printanière de la poésie romande: La Traverse du Tigre
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

À l’occasion du Printemps de la poésie 2017, une revue française propose en supplément une anthologie de la poésie romande contemporaine. « La revue Les Carnets d’Eucharis, dirigée depuis 2008 par Nathalie Riera, publie en mars 2017, en édition annuelle, son premier numéro hors-série, La Traverse du Tigre, consacré à des poètes contemporains de Suisse romande. […] qu’en est-il de la fréquentation de la famille poétique actuelle de Suisse romande, de la connaissance des plumes féminines et masculines engagées au long cours dans la passion d’écrire ? Leur présence apparaît aujourd’hui dans ce numéro, La Traverse du Tigre, dans toute la vigueur et la diversité des écritures […]. » (Laurence Verrey, in la préface « Pour La Traverse du Tigre, ouvrir le champ », La Traverse du Tigre, Poésie Suisse romande, 2017).

 

 

EnregistrerEnregistrer

Distribution de marque-pages poétiques
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

Distribution de marque-pages dans toutes les librairies Payot

 

 

 

 

 

 

Exposition Claire Nicole. Livre d’artiste.
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

« En chaque mot rêve une eau vive… »

Les livres pourraient bien constituer la face cachée de l’activité créatrice de l’artiste peintre Claire Nicole. Dans cette exposition, la BCU Lausanne met en lumière la facette plus confidentielle d’une artiste qui s’exprime également par le dessin, l’estampe, le vitrail et la création de cartons de tapisserie.

Claire Nicole collabore régulièrement avec des poètes pour la réalisation de livres d’artiste. Faire des livres en intégrant au geste plastique une matière textuelle offre une grille de lecture particulièrement riche pour mieux cerner sa personnalité et sa trajectoire.

 

Exposition La poésie s’invite en médecine
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière
Sélection de poésie fribourgeoise contemporaine
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

Avec des œuvres de poètes et poétesses fribourgeois emblématiques, parmi lesquels Pierre Voélin, Claude Luezior ou Amalita Hess.

Horaires: Lu. – ven. 08h00-22h00 ; sam. 08h00-16h00

 

 

 

 

 

Mar
16
jeu
Exposition et actions culturelles « Poèmes en paysages »
jeudi 16 mars – mardi 28 mars Journée entière

Poèmes en paysages de Géraldine Hérédia et Clothilde Staës (Le Port a jauni, 2015) : un recueil de poèmes écrits à partir de gravures et de gravures réalisées à partir de poèmes qui évoquent la sensation des corps dans la nature. Les poèmes évoquent la sensation des corps dans la nature, les gravures intègrent le corps comme un élément naturel. Ici, tout est ludique, tout fait écho au monde de l’enfance et à l’attention particulière portée aux détails du monde. Le minuscule et le gigantesque se côtoient, des animaux merveilleux apparaissent, les montages, les arbres, l’eau, les bêtes et le corps humain se confondent. Traduction en arabe : Georges Daaboul. L’exposition présente les gravures originales de Clothilde Staës, des kakemono et des enregistrements sonores des poèmes en version bilingue.

A cette occasion nous accueillerons du 16 au 18 mars Mathilde Chèvre, auteure-illustratrice, chercheuse en littérature arabe et fondatrice du Port a jauni à Marseille.

Horaires: Ma – Je  11h00-17h30, Ve 09h00-12h00. Vernissage le 16 mars à 18h30. L’exposition se tiendra jusqu’au 13 avril. A noter que dans le cadre de cette exposition, est organisé le 5 avril un atelier d’initiation à l’écriture arabe pour enfant et une lecture de contes bilingues.

 

 

 

Mar
24
ven
La Terre déployée à l’ABC de La Chaux-de-Fonds
vendredi 24 mars à 19h00 – 20h30

Avec Dominique Bourquin, Didier Chiffelle, Vincent Held, Aloïse Held, Laurence Iseli, Isabelle Meyer et Raymond Pouchon.

Spectacle musical sur la poésie syrienne contemporaine. Un spectacle nécessaire pour que cette poésie éclaire notre nuit et rende la dignité aux hommes et aux femmes de cette terre griffée.

Du 22 mars au 25 mars, tous les soirs à 19h30.

 

Prévert, scénariste et poète – « Les Amants de Vérone »
vendredi 24 mars à 19h00 – 21h15

Lecture critique par Laurent Le Forestier.

Le film Les Amants de Vérone, réalisé par André Cayatte d’après un scénario de Jacques Prévert, sorti en 1949, retrace un tournage à Venise d’une adaptation de Roméo et Juliette lors duquel les protagonistes vivent à leur tour un drame amoureux shakespearien. Après la projection, Laurent Le Forestier, professeur ordinaire en études cinématographiques de l’Université de Lausanne, donnera une lecture critique du film. En quoi ce film reflète l’activité de Prévert en tant que scénariste ? Peut-on l’associer à son activité poétique ?

 

Organisé par la Fondation J. Michalski dans le cadre de l’exposition  JacquesPrévert / Images  du 17 février au 30 avril 2017.

 

À bout de souffles? Deux poètes romands à Berne
vendredi 24 mars à 19h30

Avec Marina Skalova et Eric Duvoisin

Deux poètes romands résidant à Berne et à Bienne présentent leur nouveau recueil. Marina Skalova, avec son livre bilingue Atemnot/Souffle court (Cheyne éditeur, 2016), a reçu en France le Prix de poésie de la Vocation. Avec Ordre de marche (Samizdat, 2016), Eric Duvoisin a publié son second recueil de poésie. Le temps d’une lecture, ces deux univers poétiques vont se croiser, soutenus par la trompette du musicien multi-instrumentiste biennois Adrien Oggier.

 

Mar
25
sam
Lecture d’Orpheline de Claire Genoux
samedi 25 mars à 10h00
Lecture d'Orpheline de Claire Genoux @ Cercle littéraire de Lausanne | Lausanne | Vaud | Suisse

Avec Rita Gay et Olivier Forel.

La comédienne Rita Gay lira des extraits de Orpheline accompagnée d’Olivier Forel à l’accordéon, en présence de Claire Genoux, qui répondra aux questions du public et dédicacera son recueil.

« Orpheline de Claire Genoux — née à Lausanne en 1971, Prix Ramuz de poésie 1999 — sonne juste, extrêmement juste. Vous lisez ses mots et, instantanément, vous adhérez. Vous savez ce qu’elle veut dire. Vous éprouvez ces émotions puissantes que sont le chagrin, et son corollaire l’espérance, vous sentez l’odeur des lieux, vous enterrez sa mère avec elle. Et après avoir lu son livre, qui est de fait un recueil d’une centaine de poèmes courts répartis en neuf chapitres, vous ne savez plus vraiment si vous avez lu un roman, ou des nouvelles, ou vu un film, ou fait un rêve. » Isabelle Falconnier, dans L’Hebdo.

Rencontre réservée aux sociétaires et à leurs invités; pour y assister, merci d’appeler le 021 312 85 02.