11/02/2018

Calendar

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page
Mar
13
lun
Anthologie printanière de la poésie romande: La Traverse du Tigre
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

À l’occasion du Printemps de la poésie 2017, une revue française propose en supplément une anthologie de la poésie romande contemporaine. « La revue Les Carnets d’Eucharis, dirigée depuis 2008 par Nathalie Riera, publie en mars 2017, en édition annuelle, son premier numéro hors-série, La Traverse du Tigre, consacré à des poètes contemporains de Suisse romande. […] qu’en est-il de la fréquentation de la famille poétique actuelle de Suisse romande, de la connaissance des plumes féminines et masculines engagées au long cours dans la passion d’écrire ? Leur présence apparaît aujourd’hui dans ce numéro, La Traverse du Tigre, dans toute la vigueur et la diversité des écritures […]. » (Laurence Verrey, in la préface « Pour La Traverse du Tigre, ouvrir le champ », La Traverse du Tigre, Poésie Suisse romande, 2017).

 

 

EnregistrerEnregistrer

Distribution de marque-pages poétiques
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

Distribution de marque-pages dans toutes les librairies Payot

 

 

 

 

 

 

Exposition Claire Nicole. Livre d’artiste.
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

« En chaque mot rêve une eau vive… »

Les livres pourraient bien constituer la face cachée de l’activité créatrice de l’artiste peintre Claire Nicole. Dans cette exposition, la BCU Lausanne met en lumière la facette plus confidentielle d’une artiste qui s’exprime également par le dessin, l’estampe, le vitrail et la création de cartons de tapisserie.

Claire Nicole collabore régulièrement avec des poètes pour la réalisation de livres d’artiste. Faire des livres en intégrant au geste plastique une matière textuelle offre une grille de lecture particulièrement riche pour mieux cerner sa personnalité et sa trajectoire.

 

Exposition La poésie s’invite en médecine
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière
Sélection de poésie fribourgeoise contemporaine
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

Avec des œuvres de poètes et poétesses fribourgeois emblématiques, parmi lesquels Pierre Voélin, Claude Luezior ou Amalita Hess.

Horaires: Lu. – ven. 08h00-22h00 ; sam. 08h00-16h00

 

 

 

 

 

Mar
16
jeu
Exposition et actions culturelles « Poèmes en paysages »
jeudi 16 mars – mardi 28 mars Journée entière

Poèmes en paysages de Géraldine Hérédia et Clothilde Staës (Le Port a jauni, 2015) : un recueil de poèmes écrits à partir de gravures et de gravures réalisées à partir de poèmes qui évoquent la sensation des corps dans la nature. Les poèmes évoquent la sensation des corps dans la nature, les gravures intègrent le corps comme un élément naturel. Ici, tout est ludique, tout fait écho au monde de l’enfance et à l’attention particulière portée aux détails du monde. Le minuscule et le gigantesque se côtoient, des animaux merveilleux apparaissent, les montages, les arbres, l’eau, les bêtes et le corps humain se confondent. Traduction en arabe : Georges Daaboul. L’exposition présente les gravures originales de Clothilde Staës, des kakemono et des enregistrements sonores des poèmes en version bilingue.

A cette occasion nous accueillerons du 16 au 18 mars Mathilde Chèvre, auteure-illustratrice, chercheuse en littérature arabe et fondatrice du Port a jauni à Marseille.

Horaires: Ma – Je  11h00-17h30, Ve 09h00-12h00. Vernissage le 16 mars à 18h30. L’exposition se tiendra jusqu’au 13 avril. A noter que dans le cadre de cette exposition, est organisé le 5 avril un atelier d’initiation à l’écriture arabe pour enfant et une lecture de contes bilingues.

 

 

 

Mar
18
sam
Stage de poésie sur deux jours
samedi 18 mars – dimanche 19 mars Journée entière

Samedi et dimanche de 11h00 à 16h00

Animé par Olivier Sillig, romancier et slameur.

Atelier inspiré des scènes slam inventées par Marc Smith en 1986, l’occasion de créer de courts textes – prose ou poésie (la poésie, c’est, paraît-il, quand on va à la ligne avant la fin de la phrase) – de travailler la façon de les dire, de les présenter et de les habiter.

Infos et inscriptions par téléphone ou courriel.

 

 

 

 

Mar
19
dim
Que pense le poème? Brunch dominical avec Alain Badiou
dimanche 19 mars à 10h30 – 12h00

Rencontre avec Alain Badiou au théâtre de Vidy.

La Kantina, buvette du théâtre, sera ouverte pour le brunch.

Pour le philosophe Alain Badiou, « la poésie a toujours été un lieu de pensée, une procédure de vérité », mais à la différence de la philosophie, la poésie est une pensée en acte, qui rend compte dans le langage de la singularité de la présence du sensible. Parlons-en avec une pointure de la philosophie française.

Organisé en partenariat avec la Section de philosophie de l’Université de Lausanne, le Groupe vaudois de philosophie.

Pour les réservations, merci d’écrire un mail à reservations@vidy.ch

 

 

 
   

Marché de la poésie
dimanche 19 mars à 11h00 – 17h00

Avec douze maisons d’éditions accompagnées de leurs auteurs. Seront aussi présents Isabelle Falconnier, Denise Mützenberg, Claudine Gaëtzi, Jean Richard, Isaac Pante, Florence Trocmé, Pierre Le Pillouër, Fiami, OU.P.s, Mathieu Depeursinge et Claire Masson.

Et si, au lieu d’aller au Salon de l’auto, on allait en masse au Marché de la poésie? Dans les magnifiques locaux de Bibliomedia se tiendra un salon des éditeurs romands de poésie, avec leurs dernières nouveautés et de nombreux poètes présents. Deux tables rondes vont permettre de débattre de la transition de la poésie du papier au numérique, avec des acteurs importants des milieux suisses et français (notamment les fondateurs et animateurs des sites Poezibao et Sitaudis).

Afin d’accueillir les enfants (petits ou grands), divers ateliers sont mis en place ; tout comme un coin lecture. L’endroit idéal pour passer un dimanche de découverte en famille.

 

11h00 – 14h00 Espace atelier famille – bricolages poétiques

13h30 Performance du duo OU.P.s

14h00 – 15h00  Atelier pour les enfants sur les Fables de La Fontaine, animé par Fiami

14h00 – 15h00 Table ronde 1 : « Quelle transition pour l’édition de la poésie en Suisse romande ? », table ronde  avec Denise Mützenberg et Claudine Gaëtzi (éditions Samizdat), Jean Richard (édition d’En Bas), Isaac Pante (UNIL).

15h15 Performance du duo OU.P.s

15h30-16h30 La poésie, un jeu d’enfants ! Atelier pour les enfants animé par Mathieu Depeursinge et Claire Masson

15h45 – 16h30 Table ronde 2 : « Les sites internet : nouveaux espaces de critique, de création et de prescription ? », avec Florence Trocmé (fondatrice du site Poezibao, présidente de la commission Poésie du CNL) et Pierre Le Pillouër (fondateur du site Sitaudis).

17h00 clôture du marché

 

Détail pour l’atelier de Fiami : Animation Récite-moi La Fontaine

Fiami présente « Récite-moi La Fontaine ». Un moment de partage joyeux et explicatif autour d’une fable de La Fontaine. Un dialogue avec les participants enfants, parents, grands-parents, pour mieux comprendre et aimer les fables en s’amusant. Cette animation accompagne le lancement de la Nouvelle saison de Récite-moi La Fontaine, une série pédagogique Youtube réalisée avec 6 musées d’histoire naturelle de Suisse Romande.

 

Atelier pour les enfants animé par Mathieu Depeursinge et Claire Masson : La poésie, un jeu d’enfants !

Vivre la poésie — se rencontrer — la laisser fondre sur la langue et la goûter ; libérée,  la langue s’entortille un peu ; puis on rit, on rêve au rythme des syllabes réveillées.

À travers une série d’ateliers, les enfants seront invités à jouer avec les mots, les sons et les images ; à lire et à écrire, à dire et à ressentir.

Tantôt spectateurs, tantôt acteurs, c’est un voyage sensoriel et imaginaire qui leur est proposé- faisant appel à leur fibre créatrice. A eux de jouer !

 

      

Rencontre avec Philippe Constantin
dimanche 19 mars à 11h00 – 12h00

Né en 1964 à Genève, d’origines multiples, Philippe Constantin se plaît à flâner dans la vie des gens pour les raconter ou les réinventer, pour mettre en mots ou en images ces rencontres, toujours poétiques.

Il tisse des liens dans le récit avec sa propre vie, pour se remettre en question à son tour et s’inventer de nouvelles biographies.