11/02/2018

Calendar

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page
Mar
15
jeu
Midi-poésie : abracadabra et autres sortilèges
jeudi 15 mars à 12h15 – 13h15
Midi-poésie : abracadabra et autres sortilèges @ Esplanade Ecole Professionnelle de Fribourg | Fribourg | Fribourg | Suisse

Et si les sorcières n’étaient pas si méchantes… Un conte sur l’Esplanade pour les plus petits, lu par des élèves de l’EPAI.

« Flash Rap » – Démo par les rappeurs du Centre des Jeunes
jeudi 15 mars à 17h00 – 19h00

Le rap : la nouvelle poésie ? Dans ces tranches de vies urbaines, pas d’états d’âme ou de paroles inutiles, mais le témoignage urgent d’une jeunesse déconsidérée dans une société dépassée.

Les rappeurs abordent sans pudeur les spectres du 21ème siècle, drogue, sexualité, argent, rupture etc. En fracturant la syntaxe, en métissant le vocabulaire, en triturant la grammaire, les rappeurs arment l’expression directe de la parole urbaine, le paradis des mots que l’on assène comme des uppercuts pour rendre compte d’une réalité sociale. C’est l’essence même de leur art.

La médiation culturelle du Secteur jeunesse de la commune d’Ecublens voit l’art comme un moyen de se construire librement. Elle offre un espace où les jeunes sont créateurs et acteurs. Un espace libre dans lequel les adolescents sont acceptés tels qu’ils sont, sans attentes, à part celles qu’ils souhaitent avoir d’eux-mêmes.

 

Carte blanche poétique surprise
jeudi 15 mars à 17h30

Aux Bains-des-Pâquis, sans trop dévoiler, on peut imaginer que le parnassien Antoine Jaccoud, auteur, scénariste, nous offrira un pot pas pourri du tout de ses œuvres, agrémenté de quelques perles inédites…

Ce sera Noël après l’heure et – curieusement – aussi bien avant. Antoine Jaccoud est né à Lausanne en 1957 où il vit. Il écrit pour le cinéma (Home, L’enfant d’en haut, d’Ursula Meier), le théâtre (Je suis le mari de, Lolo, Désalpe), et pour la radio. Il a publié en 2014 chez Humus Adelboden, recueil de brefs textes érotiques. Il est aussi membre du groupe d’auteurs « Bern ist überall » dont les éditions d’autre part ont coédité Un 2015 le CD Renens, de même que son dernier ouvrage Country. Lors de sa carte blanche poétique surprise, qui ne nous en réserve que de bonnes, il sera accompagné au clavier par le talentueux Claude Cavalli. Bonnes surprises alors !

 

Pleines marges : poésie quadrilingue
jeudi 15 mars à 18h00

 

Traduire l’absence, le vide, le plein ? Trois traducteurs se sont emparés des poèmes de Pierre Chappuis pour les transposer en allemand, italien et romanche. Une soirée en compagnie du poète.

Traduire l’absence, le manque, le vide et le plein. C’est à ce défi que se sont attelés non pas un, mais trois traducteurs et traductrices, en s’emparant des poèmes de Pierre Chappuis pour les transposer en allemand, italien et romanche. « Le recueil Pleines marges est une reconnaissance, une ouverture dans les mots, dans la limite des mots », écrivait Arnaud Buchs. Grâce au remarquable travail des traducteurs, on peut à présent ajouter : une ouverture dans les langues. Lecture quadrilingue et discussion animée par Arnaud Buchs.

La soirée est organisée en collaboration avec le Cercle Littéraire de Lausanne. Inscription obligatoire : admin@cerclelitteraire.ch ; 021 312 85 02.

 

Performance poétique : Moisson
jeudi 15 mars à 19h30

Moisson est une livre d’initiation sur la jeunesse, dans une prose poétique où le lecteur est amené à vivre une expérience corporelle du monde. Piano, lutrins : le voyage peut commencer.

Moisson, paru aux éditions Monographic en 2015, est un livre d’initiation sur la jeunesse. Chaque chapitre se déroule dans un lieu différent et tente au travers du texte de lui rendre son propre rythme ; le tout dans une prose poétique où le lecteur comme l’auditeur est amené à vivre une expérience corporelle du monde.

« Moisson. Rythmes et récits d’autres rivages » propose de feuilleter ce livre en parcourant le monde.

Un piano, deux lutrins : le voyage commence. L’auditeur est accompagné par la voix grave et inspirée du comédien d’un côté, et la voix mûre et posée de l’auteur de l’autre. Sur le vif, le pianiste improvise en grande partie pour soutenir le texte et l’accompagner avec à chaque rivage des registres variés, du classique au jazz en passant par le music- hall. Finalement, le piano donne aux voix une ampleur nouvelle dont la scène est remplie.

Rencontre-lecture avec José-Flore Tappy et Claire Jaquier
jeudi 15 mars à 19h30

 

Pourquoi la poésie aujourd’hui ? Pour son économie et sa concentration. Sa source ? Entretien avec la poète José-Flore Tappy et lecture, en compagnie de Claire Jaquier, professeur de littérature française.

Pourquoi la poésie aujourd’hui? À l’anarchie nécessaire de la vie, quand l’émotion s’accélère, répond un besoin de maîtrise et d’ordonnance – et à la confusion, le besoin d’y voir clair.

José-Flore Tappy, née en 1954, est une poète, écrivain et traductrice vaudoise. Elle a reçu, entre autres distinctions, le Prix Ramuz de poésie en 1983. Elle travaille en outre comme collaboratrice scientifique au Centre de recherches sur les lettres romandes de l’Université de Lausanne, cité où elle vit.

Entretien et lecture, en compagnie de Claire Jaquier, professeur de littérature française à l’Université de Neuchâtel.

Réservation à grangededorigny.ch ou 021 692 21 24.
Mar
16
ven
Midi-poésie : poésies en verre, poèmes croustillants et autres délices
vendredi 16 mars à 12h15 – 13h15
Midi-poésie : poésies en verre, poèmes croustillants et autres délices @ Esplanade Ecole Professionnelle de Fribourg | Fribourg | Fribourg | Suisse

Baisser de rideau sur l’Esplanade, après une semaine de projets poétiques.

Poésies en verre, poèmes croustillants et autres délices. Un moment de partage agrémenté par les performances musicales des élèves.

Poésie en exil : quand les mots font le lien
vendredi 16 mars à 14h00 – 17h00

Comment poésie et livres créent du lien ? Fabiano Alborghetti, poète et médiateur culturel et Ruth Fassbind (Bibliomedia) témoignent de leurs expériences, en milieu hospitalier, carcéral ou avec des personnes migrantes.

Avec cette rencontre, nous souhaitons discuter de la place de la poésie et des livres dans une perspective socio-culturelle, en lien avec différents publics. Fabiano Alborghetti présentera ses projets de médiation poétique sous le titre : « Je suis tombé hors de ma vie » (projets d’écriture avec des migrant.e.s, en prison de haute sécurité, à l’hôpital).

Ruth Fassbind (Bibliomedia Soleure) présentera « Willkommen/Bienvenue », projet soutenant les bibliothèques qui proposent des ressources aux personnes migrantes nouvellement arrivées (prêts de livres, supports de cours, livres bilingues, lectures faciles). Ce projet est appelé à se développer en Suisse romande.

Pour les professionnel.le.s des bibliothèques et toute personne intéressée.
Suivi à 18h par une présentation de l’expo « Silences de l’exil » par Nadège Abadie et à 19h00 par une lecture bilingue de L’opposta riva/La rive opposée, par Fabiano Alborghetti et Pascal Cottin.

 

Dédicace : six poètes romands
vendredi 16 mars à 16h30

 

Dans le cadre du Printemps de la poésie, Payot Libraire a le plaisir de recevoir six auteurs romands. Sandra Berthousoz (Respirations), Anaïs Carron (La Griffe), Guillaume Favre (Sans mythologies), Pat Genet (Animal Torpedo), Pierre-André Milhit (1440 minutes) et Bernard Waeber (Sur le chemin des haïkus) animeront cette rencontre autour de leurs derniers recueils, qui illustrent la diversité de leurs inspirations et la vitalité de la poésie francophone contemporaine. Et l’événement n’a rien de banal : il n’est au fond pas si courant de rencontrer de vrais poètes, encore moins de pouvoir aborder avec eux l’essence même de leur travail.

 

Rencontre et dédicace : François Deblüe
vendredi 16 mars à 16h30 – 18h00

 

« Pour une part d’enfance »

Dans le cadre du Printemps de la poésie, Payot Libraire a le plaisir de recevoir François Deblüe pour une lecture et la dédicace de Pour une part d’enfance, un recueil à la fois puissant et délicat sur le souvenir des émotions enfantines. Rythmés par les étapes de la découverte, les fragments, poétiques éclairent avec acuité l’évolution d’un petit homme : l’innocence, le rire, mais aussi le trouble et la peur se partagent l’imaginaire, le façonnant avec une rare subtilité.

〉 Voir le flyer