11/02/2018

Calendar

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this page
Mar
13
lun
Anthologie printanière de la poésie romande: La Traverse du Tigre
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

À l’occasion du Printemps de la poésie 2017, une revue française propose en supplément une anthologie de la poésie romande contemporaine. « La revue Les Carnets d’Eucharis, dirigée depuis 2008 par Nathalie Riera, publie en mars 2017, en édition annuelle, son premier numéro hors-série, La Traverse du Tigre, consacré à des poètes contemporains de Suisse romande. […] qu’en est-il de la fréquentation de la famille poétique actuelle de Suisse romande, de la connaissance des plumes féminines et masculines engagées au long cours dans la passion d’écrire ? Leur présence apparaît aujourd’hui dans ce numéro, La Traverse du Tigre, dans toute la vigueur et la diversité des écritures […]. » (Laurence Verrey, in la préface « Pour La Traverse du Tigre, ouvrir le champ », La Traverse du Tigre, Poésie Suisse romande, 2017).

 

 

EnregistrerEnregistrer

Distribution de marque-pages poétiques
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

Distribution de marque-pages dans toutes les librairies Payot

 

 

 

 

 

 

Exposition Claire Nicole. Livre d’artiste.
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

« En chaque mot rêve une eau vive… »

Les livres pourraient bien constituer la face cachée de l’activité créatrice de l’artiste peintre Claire Nicole. Dans cette exposition, la BCU Lausanne met en lumière la facette plus confidentielle d’une artiste qui s’exprime également par le dessin, l’estampe, le vitrail et la création de cartons de tapisserie.

Claire Nicole collabore régulièrement avec des poètes pour la réalisation de livres d’artiste. Faire des livres en intégrant au geste plastique une matière textuelle offre une grille de lecture particulièrement riche pour mieux cerner sa personnalité et sa trajectoire.

 

Exposition La poésie s’invite en médecine
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière
L’Esplanade des poètes – un jardin de poèmes
lundi 13 mars – vendredi 17 mars Journée entière


Mots et vers choisis ou composés par les élèves des écoles professionnelles de Fribourg (EPAI / EPC) seront mis en valeur sur l’espace de l’esplanade. Les promeneurs et amateurs de poésie pourront y découvrir

fenêtres enchantées et girouettes magiques
chaises et bancs en florilège
poèmes-parapluies et poèmes-papillons

 

La Bibliothèque des Arts et Métiers (BAM) participera, tout au long de la semaine, au Printemps de la poésie, proposant entre autres une exposition sur le thème de la « Poésie hier aujourd’hui et demain, ici et ailleurs ». La Bibliothèque est sise rue Derrière-les-Remparts 3, Fribourg.

 

Sélection de poésie fribourgeoise contemporaine
lundi 13 mars – samedi 25 mars Journée entière

Avec des œuvres de poètes et poétesses fribourgeois emblématiques, parmi lesquels Pierre Voélin, Claude Luezior ou Amalita Hess.

Horaires: Lu. – ven. 08h00-22h00 ; sam. 08h00-16h00

 

 

 

 

 

Y a-t-il des poètes dans la presse littéraire?
lundi 13 mars à 12h15 – 13h00

Avec deux poètes et journalistes, Julien Burri (Le Temps, L’Hebdo) et Didier Cahen (Le Monde des livres).

Le Printemps commence cette année par s’interroger sur la place de la poésie dans la presse, qui crée des phénomènes d’attention, notamment par la valorisation des stars littéraires. Aujourd’hui, la poésie persiste dans les marges de la presse écrite, mais prend de l’ampleur par le biais de l’internet. Comment valoriser le travail au quotidien mené par des journalistes au sein des rédactions ? Comment articuler leur travail de journalistes avec leur activité en poésie, lorsqu’ils sont eux-mêmes poètes ? Pour en débattre : Didier Cahen, rédacteur de la rubrique « Poésie » du Monde des livres et Julien Burri, journaliste au Temps et pendant de longues années à L’Hebdo. Outre un débat, les deux poètes prendront un temps de lecture pour faire découvrir leurs derniers textes poétiques.

 

 

 

 

L’esplanade des poètes – midi acoustique avec Eric Constantin
lundi 13 mars à 12h30


De 12h30 à 13h00, midi acoustique avec Eric Constantin et ses chansons. Cette rencontre sera suivie à 13h15 d’un lâcher de poèmes.

 

 

 

 

 

 

 

« Faille » de Patrick Sutter
lundi 13 mars à 19h30

Avec Armen Godel.

Tout part d’une simple fissure, une fente de mur dans laquelle est contenu le monde entier. La faille part d’un rien et génère un (ou le) monde dans sa multiplicité des formes, sa diversité. La trame se déploie telle une pièce de théâtre qui, sans en avoir la forme, n’est qu’une faille dans le temps de la vie. Un tissu poétique déchiré, conçu pour être entendu, pour être proféré par des voix multiples: «Je n’ai pas imaginé de personnages. Non, mais un espace. Et des voix dans cet espace.» Un mot se cache ou surgit derrière un autre, en appelle un autre. Les mots ne cherchent pas cependant à combler les failles, cela ne sert à rien : les failles sont révélatrices et interpellent. Patrick Suter vit à Fribourg et enseigne la littérature française à l’université de Berne.

Acteur, metteur en scène et écrivain né à Genève, Armen Godel est professeur honoraire du Conservatoire de Genève où il a enseigné de 1969 à 2007, ainsi qu’à Lausanne de 1987 à 2003. Spécialiste du théâtre nô, cet officier de l’Ordre du Soleil Levant (Japon) a joué dans de nombreuses mises en scène dont celles de François Simon, André Steiger, Benno Besson, Matthias Langhoff, Manfred Karge, François Rochaix ou Martine Paschoud.
Il est également auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont trois romans, un récit : Mes algues d’Osaka (Paris, Le Seuil), trois chroniques : Le Maître de Nô (Paris, Albin Michel), La Maison Kizuki, Zeami, traces ! (MétisPresses), un essai sur le théâtre nô : Joyaux et Fleurs du Nô (Albin Michel), ainsi que des traductions d’auteurs classiques japonais (Paris, Gallimard, Connaissance de l’Orient).

 

 

Samizdat dans tous ses états
lundi 13 mars à 20h00 – 22h00

Avec Anne Bregani, Alexandre Caldara, Laurent Cennamo, Patrice Duret, Silvia Härri, Daniele Morresi, Sylain Thévoz, et les éditrices de Samizdat Denise Mützenberg et Claire Krähenbühl. Animé par Pierre Fankhauser.

Samizdat, qui fête son quart de siècle tout au long de 2017, demeure plus que jamais l’un de ces ateliers conviviaux  et un peu fou où la poésie est élaborée, partagée et offerte. À son catalogue, plus de 120 titres de 70 poètes de Suisse, de France et d’ailleurs. Une ouverture aux autres langues et cultures : de l’italien à l’allemand, en passant par le portugais, l’espagnol et le romanche, une spécialité de la maison !

Il y aura un mélange de discussions et de performances. À noter que Samizdat fêtera ses 25 ans.

Ouverture des portes 19h30.