Printemps de la poésie 2017

du 13 au 25 mars

Une quinzaine poétique qui fait franchir les frontières

Programme complet

Retrouvez la liste complète des événements du festival

Les incontournables

5 événements phares et 5 événements découvertes

Les thèmes 2017

Le cinéma, le « monde musulman » et les murs à ébanler… le tout en poésie

Le retour du Printemps

Et si on franchissait les frontières ?

Après le succès de la première édition, le Printemps de la poésie s’éveille pour la deuxième fois en Suisse, dans tous les cantons francophones et même outre-Sarine (Zurich, Berne). Pendant une quinzaine de jours, dont le centre est le 21 mars, journée mondiale de la poésie (UNESCO), de nombreux événements (soirées, rencontres, débats, ateliers) vont permettre la redécouverte de cet art et de cette pratique qui ont lieu au quotidien, et dont nous n’avons pas forcément conscience. Pour la deuxième édition, ce festival prend de l’ampleur : le double d’événements, des soirées de qualité, des partenaires prestigieux ainsi que des lieux alternatifs. Il y en aura ainsi pour tous les goûts, avec de nombreuses découvertes possibles.

  • La poésie et le cinéma

    Cette année, le Printemps met l’accent sur la poésie au cinéma, par-delà la lecture des textes. Existe-t-il des films poétiques ou lyriques (T. Malick) ? Que font les poètes lorsqu’ils sont scénaristes (J. Prévert) ? Quelle est la figure du poète aujourd’hui (J. Jarmush) ?

  • La poésie et le « monde musulman »

    Par-delà les clichés et les peurs qui parcourent l’Europe, que nous disent les poètes syriens ? Comment unir les langues, comme l’arabe et le français ? Comment comprendre les poésies en turc, perse ou urdu, qui ne sont pas en arabe ?

  • La poésie fissure les murs

    Tous les espaces peuvent être investis par la poésie. Les surprises du festival viennent souvent des lieux ; comme un récital dans une maison de la littérature (MRL) ou de la poésie à l’EPFL chez un romancier SF (A. Damasio).

Ecrivez-nous